impression

Journée médiévale pour les classes de 5ème

jeudi 26 mars 2015


Des
Chevaliers au collège Saint Remi

Apprendre
l’histoire en la vivant, telle était l’ambition du collège
Saint Remi à Reims qui organisait le jeudi 19 mars dernier une
journée médiévale. Avec la participation de la compagnie de
L’Ordre du Pic du Jour, spécialisée dans les reconstitutions
moyenâgeuses et venue spécialement de Laon pour l’occasion,
l’ensemble des élèves des classes de 5éme
du collège ont découvert l’art de l’héraldique (science des
blasons et des armoiries), de la médecine, ou encore de
l’herboristerie. L’armement était également mis à l’honneur,
pour le plus grand bonheur des collégiens, curieux de voir
concrètement en quoi l’art de la guerre des époques médiévales
était si riche.

Pendant
midi, les élèves demi-pensionnaires ont également pu apprécier
les saveurs d’un repas traditionnel du 13éme siècle, grâce à la
participation de toute l’équipe du restaurant scolaire.

Le
projet, porté par les professeurs et une assistante d’éducation,
vise à apporter un outil pédagogique et ludique aux élèves de
5éme

qui étudient le Moyen-âge cette année dans leurs programmes
d’Histoire, de Français et de Technologie. « C’est la
deuxième année consécutive que nous montons cette opération »
confie Emilie Merlin (l’assistante d’éducation très impliquée
dans ce projet). « Chaque année, c’est un succès. Les
élèves sont extrêmement intéressés, et le questionnement se
poursuit en classe ! ». Le Principal du collège est tout
autant satisfait : « apprendre avec des moyens différents
en suscitant toujours plus l’intérêt et la curiosité, c’est
aussi une des clefs de la réussite à l’école aujourd’hui. Les
personnels l’ont bien compris et proposent à l’occasion de la
journée médiévale une action de grande qualité que les élèves
apprécient énormément » indiquait Jean-Raphaël Nicaise aux
adultes curieux qui, à l’entrée du collège, le questionnaient
sur l’opération.

Nul
doute que les chevaliers seront de retour l’année prochaine au
collège, pour dispenser une nouvelle fois l’étendue de leurs
savoirs.


La
Compagnie de l’Ordre du Pic du Jour n’a pas hésité à « armer »
les jeunes chevaliers du collège, ici avec un heaume et une cote de
maille.