impression

Italie 2017 - Jour 5

jeudi 16 mars 2017



Cinquième journée : Une cité ensevelie : Pompéi.

Les lendemains de fête, on déchante, surtout qu’il faut se lever très tôt pour visiter des sites qui ne sont pas tout près. Les latinistes de Dormans, encore endormis, montent dans le car pour leur dernière journée en Campanie. Destinations :
- Naples, le matin
- Pompéi, l’après-midi.

Nous arrivons enfin à Naples après 2 heures de route qui ont permis aux élèves de prolonger leur nuit un peu courte pour certains. Découverte du Musée archéologique de Naples et de ses collections composées essentiellement de vestiges de Pompéi et d’Herculanum exhumés lors des fouilles : statues, fresques et mosaïques sont les principales œuvres d’art retrouvées, témoignages uniques et précieux de la civilisation latine. Les élèves apprennent à repérer les caractéristiques de la sculpture grecque et celles de la sculpture romaine à travers des exemples célèbres. Ils ont pu ainsi admirer le doryphore ou lanceur de lance qui incarne l’idéal de beauté grecque, ainsi que la Vénus Callipyge sur lesquels ils ont eu une analyse très éclairante.

Nous nous sommes dirigés ensuite à Pompéi dans cette cité, ensevelie sous les cendres du Vésuve, où brutalement la vie s’est arrêtée en 79 après Jésus-Christ. Après avoir mangé sur le pouce, les latinistes découvrent peu à peu les différents aspects d’une ville moyenne comme Pompéi. Ils sont tout étonnés de découvrir les passages-piétons de l’époque qui permettaient aux Romains de traverser sans se salir les pieds et en même temps grâce à ce système, les chars pouvaient passer facilement. Eux-mêmes qui ont mangé sur le pouce auraient aimé commander un plat chaud avec une boisson au thermopolium comme le faisaient volontiers les habitants de Pompéi. Ils sont même admiratifs, quand ils visitent des domus, les maisons de riches particuliers à travers lesquelles ils devinent un art de vivre des plus plaisants. Fresques, mosaïques, jardins d’agrément et péristyles en font tout le charme. Bref, la visite de Pompéi les impressionne beaucoup pour toutes les raisons évoquées, mais ce qui les marque surtout sont les moulages des corps de tous ceux que la mort a surpris le jour de l’éruption, les fameux moulages de Fiorelli.

Ce fut encore une journée enrichissante qui a permis aux élèves d’apprendre une foule de choses intéressante sur la civilisation latine.

info portfolio

Musée de Naples - Des élèves passionés Doryphore - L'idéal masculin des Grecs Hercule Farnèse - Même les héros sont fatigués Callipyge - Coquine la Vénus Mosaïque - Des milliers de tesselles : une tragédie Le faune dansant - Un étrange animal Le sacrifice d'Iphigénie - Une tragédie grecque Combats à Pompéi - Des jeux qui dégénèrent dans les gradins Amphithéâtre de Pompéi - Apprentis gladiateurs Rue de Pompéi - Prière de traverser sur les gros clous Thermopolium - Restauration rapide des Romains Fiorelli de Pompéi - Moulages pétrifiants Théâtre de Pompéi - La montée des marches Maison du faune - Un tablinum remarquable Forum de Pompéi - 79, la belle et la bête